Qu’est-ce qu’une Néobanque

Une néobanque est un nouveau type de banque numérique qui opère exclusivement en ligne ou via une application mobile. Axées sur les consommateurs férus de technologie qui préfèrent le modèle bancaire sans agence et basé sur une application, les néobanques ne détiennent généralement pas de licence bancaire.

Au lieu de cela, elles s’associent à une banque agréée et construisent leurs propres plateformes basées sur des API qui s’intègrent à l’infrastructure existante de l’institution financière traditionnelle. Cette approche unique permet à ces entreprises émergentes d’offrir des produits et services bancaires traditionnels sans avoir à passer par le processus long et coûteux d’obtention d’une licence bancaire.

Avantages des néobanques

Cette approche unique présente un certain nombre d’avantages. Si le partenariat avec une banque agréée permet aux néobanques de se lancer sur le marché plus rapidement et avec beaucoup moins de capitaux, il leur permet également de reporter certains des obstacles réglementaires et juridiques complexes. Les banques traditionnelles se chargeant d’une partie du travail, les néobanques peuvent se concentrer sur la création de leur marque et sur le développement de l’aspect de leur activité qui les distingue vraiment : la conception d’expériences bancaires mobiles intuitives et centrées sur le client pour la génération des applications.

Les néobanques ne sont que l’un des nouveaux acteurs de l’écosystème bancaire ouvert en pleine évolution. Généralement construites sur une plateforme BaaS (Banking as a Service), les néobanques proposent une interface utilisateur et une expérience unique. Grâce à leur approche exclusivement numérique, les néobanques peuvent éviter bon nombre des coûts associés à l’exploitation de banques traditionnelles, ce qui leur permet d’offrir des taux d’intérêt plus élevés sur les produits bancaires de base tels que les comptes chèques et les comptes d’épargne. Outre les comptes de dépôt, les néobanques peuvent également proposer des solutions de paiement, des prêts et des hypothèques, ainsi que des fonctions de gestion financière.

Un autre avantage des néobanques est la possibilité d’ouvrir un compte bancaire en ligne en quelques minutes et avec un minimum de pièces justificatives.

Ces dernières années, nous avons assisté à l’émergence d’entreprises fintech qui cherchent à concurrencer les banques traditionnelles, notamment les néobanques, les banques en marque blanche et les banques challengers.

Quelles différences ?

Alors, quelle est la différence entre toutes ces nouvelles banques ? Souvent, leurs différences sont marginales, et il est facile de les confondre car elles ne sont pas vraiment différentes. Les néobanques ne sont en fait que des banques en marque blanche qui s’appuient généralement sur une plateforme Banking as a Service, tandis que les banques challengers sont des néobanques bien établies qui peuvent détenir leur propre licence bancaire.

Lorsqu’une néobanque dispose d’une base de clients suffisamment importante pour commencer à concurrencer directement les banques traditionnelles, vous avez une banque challenger. Et si cette néobanque a suffisamment de succès, elle peut décider d’acquérir sa propre licence bancaire – pas nécessairement par le biais du processus de demande habituel, mais en rachetant une banque qui en possède déjà une.

Les néobanques en Europe

De nombreuses néobanques ont vu le jour ces dernières années en Europe et de plus en plus de particuliers et entreprises se tournent vers ses solutions pratiques, rapides et mieux ciblées que les banques traditionnelles.

Nous pouvons citer parmi les meilleurs néobanques : N26, Revolut, bunq, Qonto, Shine…