SampleScience Player : Un Rompler complet et presque gratuit

En pratique, nous devrions écrire ROMpler, le terme devenant alors bien plus clair ! Il s’agit d’un instrument, le plus souvent logiciel, capable de jouer des sons basés sur des échantillons (d’où le « ROM »), mais sans capacité d’en enregistrer ou de produire des sons originaux, comme le fait un sampleur (d’où le « pler »).

formation mao home studio

Ses capacités d’édition sont généralement limitées, mais suffisantes pour adapter le timbre à ses désirs. Le décor étant planté, voyons notre ROMpler, gratuiciel, le SampleScience Player. Pas moins de 2,26 Go de données à ramener pour une seule version du plug-in (VST/AU) et, selon la plate-forme, 32 ou 64 bits.

Une fois décompactée, l’archive pèse encore un peu plus lourd, 3,25 Go, là encore, selon le choix effectué. Bref, c’est le prix à payer pour disposer d’un véritable expandeur virtuel avec toutes sortes de sons disponibles…

Et pourtant, tout a été conçu pour proposer le meilleur rapport qualité audio / gestion de l’espace disque, l’ensemble de la bibliothèque de sons ayant été compressé en FLAC, le codec de compression audio de qualité et donc sans perte. Les 200 sonorités incluses peuvent être sous licence de type « Domaine Public » ou « Music Production ».

Formation MAO – HOME STUDIO – MIXAGE sur Internet

Inscription ouverte toute l’année pour votre formation MAO en ligne. Cours sur internet : mixage, composition de musique de film, musique pour l’image, formation en ligne home studio…cours sur mesure, débutant et perfectionnement, pour apprendre la musique assisté par ordinateur

Plus d’infos pour votre formation MAO : https://compositiondemao.com/la-musique-assistee-par-ordinateur/

Une licence pour la création musicale publique

Dans le premier cas, libre à vous d’intégrer ces sons dans vos compositions, dans le second, il vous faudra demander à SampleScience une licence pour de la création musicale publique ou alors ne les utiliser que pour de la production de musique personnelle. Rassurez-vous, la plupart des sons sont de la première famille !

Côté familles justement, les instruments présentés sont classés par catégorie : Basic, des formes d’onde simples issues de synthés vintage, Bass, des basses électriques et synthés, Brass, tubas et saxophones, Chips, des FX arrangés en drum kit, Drums, des drum kits électroniques et acoustiques, Keys, des claviers type piano, orgues, puis des percussions, des cordes, des synthés, des vocaux, des vents, des instruments ethniques (World) et d’orchestre…

Côté utilisation, il suffit de créer une piste d’instrument virtuel au sein de votre DAW, puis d’appeler le Player comme module de sons. Deux possibilités, l’utiliser en stéréo simple ou en mode 16 sorties, si vous souhaitez router de nombreuses pistes dessus par exemple.

Les interfaces diffèrent selon l’instrument chargé, tout comme la plage d’affectation des samples sur le clavier, différente en fonction du timbre. Le cartouche central offre des ajustements liés à l’expression du son, de l’ampli de sortie, les interfaces particulières donnant accès aux ADSR, réverb, filtres passe-haut / passe-bas et glide en mode mono.

Au final, un instrument simple, à conserver pour disposer d’une bibliothèque de sons à portée de clic.