Quelle boisson consommer pour un régime ?

Café, thé, eau minérale ou eau pétillante… À volonté, sans lait ni sucre ni miel ni édulcorant.
Attention au soi-disant 0 % sucre et aux produits réputés dits non sucrés et light, que je vous conseille d’éviter à tout prix !

Redécouvrez le café et le thé

Les meilleurs starters de votre mise en train seront le café et sa caféine, le thé et sa théine, mais ne vous contentez pas de ces boissons toniques, mangez !

 

En associant votre boisson à des corps gras utiles, des protéines animales, des protéines végétales et des sucres lents, vous prolongerez leur effet « coup de fouet ».

Oubliez le lait !

Pour les inconditionnels du lait, il est tentant d’ajouter… une goutte, dira l’avare, une larme, dira la femme triste, un soupçon, réclamera la femme jalouse, un nuage, demandera la rêveuse. Remplacez-les plutôt par une cuillerée à soupe de crème, ce sera nettement plus utile et sur¬tout moins nocif pour le bon fonctionnement de votre organisme.
Le lait est un faux ami : non seulement il contient une importante proportion de lactose, sucre rapide totalement absent dans le fromage, mais il comporte en plus des éléments nutritionnels destinés à faire grandir et grossir le plus tôt possible les bébés. Abstenez-vous donc à tout jamais de consommer cet aliment réservé au premier âge, comme je vous l’ai d’ailleurs dit en début de cet ouvrage.
Refusez le sucre !

Quelles sont les boissons pour un régime?

Le sucre rapide fait s’engager l’organisme dans une mauvaise voie métabolique car notre ordinateur personnel est paresseux : s’il a le choix entre une voie rapide et une voie lente, il choisit toujours d’aller au plus simple et de prendre le chemin le plus rapide… Il fonctionne alors en roue libre et laisse de côté son travail matinal de reconstruction en partenariat avec les sucres lents, pour sauter sur les sucres rapides qui sont immédiatement consommés, expliquant notre coup de fatigue en fin de matinée.

Bannissez les faux sucres et les édulcorants !

Il ne faut jamais tricher avec son corps si l’on veut définitivement se débarrasser de toute dépendance au glucose. Apprenez plutôt à mieux préparer le thé et le café, car si vous êtes obligé d’y ajouter du sucre, c’est sans doute parce que vous les faites beaucoup trop forts.
11 suffit d’une semaine pour que vos papilles gustatives désapprennent cette notion civilisée et reviennent aux critères ancestraux du goût.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *