Les tampons encreurs : fonctionnement, utilisations et avantages

Les tampons encreurs sont apparus pour la première fois au XIXe siècle. À cette époque, on a alors découvert la vulcanisation du caoutchouc qui a permis de le façonner pour former un corps solide. Dès lors, on a pu l’utiliser pour fabriquer les tampons encreurs.

Rapidement, ces outils vont se retrouver en entreprise et dans différents milieux professionnels, dans l’enseignement comme dans la médecine. Ils permettent en effet de gagner du temps lorsqu’on doit apposer des informations identiques sur plusieurs documents. Mais que sait-on vraiment sur ces objets devenus des indispensables du quotidien ? Découvrez toutes les informations essentielles concernant leurs différentes utilisations.

Les éléments qui composent un tampon encreur

Un tampon encreur est composé de trois parties. Vous avez d’abord une partie qu’on appelle le « timbre » qui peut être en caoutchouc ou en résine. S’il est en caoutchouc, les encres à base d’alcool sont les plus adaptées pour son utilisation. Si en revanche il est en résine, on optera pour des encres à base d’eau. Le timbre est la partie où vous allez faire figurer vos informations. Pour commander un tampon encreur d’entreprise personnalisé, vous pouvez vous tourner vers des fabricants comme TooTampon.com

La partie imbibée d’encre est appelée « encreur ». L’encre existe avec des compositions et des couleurs différentes. Vous avez également celles qui sont conçues pour une application sur du textile.

Enfin, vous avez la partie en bois, plastique ou en métal qui sert de support à votre tampon encreur : il s’agit du manche.

tampon encreur

Les différents types de tampons

Sur le marché, on peut trouver plusieurs types de tampons : en bois, en métal, en plastique et le tampon de poche.

Le tampon en bois est la forme la plus ancienne qui existe. Il se distingue par son design plutôt élégant. Son utilisation nécessite toutefois de disposer d’un encreur séparé. Le tampon métallique est quant à lui apprécié pour sa robustesse et sa praticité. Doté d’un système d’encrage automatisé, il peut s’actionner en un seul geste. L’auto-encreur en plastique propose le même mécanisme. Il est aussi facile à manier que le tampon en métal.

Enfin, le tampon de poche est le modèle conseillé pour ceux qui ont besoin d’un outil portatif. Il peut se plier pour être emporté lors vos déplacements.

Ces quatre modèles conviennent pour une utilisation en entreprise dans le cadre d’échanges de documents en interne ou avec des partenaires externes. Ils peuvent également s’utiliser :

  • dans le domaine de l’enseignement, pour illustrer une qualification
  • dans l’événementiel, pour distinguer des documents officiels
  • dans l’agroalimentaire ou le secteur pharmaceutique, pour indiquer les dates de péremption.

Il suffit de choisir un modèle adapté à l’utilisation qui lui est destinée.

Les critères pour choisir votre tampon d’entreprise

Trois éléments sont à prendre en considération pour bien choisir votre tampon : la taille du texte affiché, la fréquence d’utilisation, ainsi que le support à encrer.

La taille du texte va dépendre de la quantité d’informations que vous allez inclure sur le support. Pensez toutefois à sa lisibilité. Si vous comptez par exemple inclure vos coordonnées dans les informations affichées, il est important qu’elles soient claires et nettes. Tâchez donc de choisir un modèle de qualité, qui permettra un affichage optimal.

Pour faire le bon choix, vous devez également tenir compte de la fréquence d’utilisation. Vous devez ainsi vous assurer que la matière soit assez solide pour supporter votre fréquence d’utilisation. En ce qui concerne l’encre, elle doit être choisie en fonction du support qui recevra vos informations tamponnées. Pensez à vous renseigner avant votre achat !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *