Sécurité informatique pour lutter contre les virus

Un virus informatique est codé pour se propager sur un maximum de PC. La diffusion d’un virus se fait donc de préférence sur le réseau internet et d’ordinateurs à ordinateurs. Les techniques de propagation utilisent tous les supports possibles : mail, fichier téléchargé et lien caché.

Au début de l’ère informatique, un virus se diffusait essentiellement grâce à un support physique comme un cd-rom ou encore une disquette. Aujourd’hui, la transmission se passe  sur internet ou via des sites web

Altospam pour  une messagerie sécurisée

La pléthore d’anti-virus pour lutter contre ce fléau illustre la grandeur du problème. Malheureusement, une solution anti-virus traditionnelle se révèle trop insuffisante pour mener la guerre virale.

Le point d’entrée préféré des virus est le mail. Une messagerie mal configurée ou peu  optimisée pour éradiquer les virus laissent entrer les codes malveillants. Un simple clic sur un lien peut alors transmettre rapidement un virus informatique.

Il est parfois très difficile de différencier un lien sain d’un lien dangereux. Les techniques de contrefaçon de sites trompent l’attention de l’utilisateur et injecte bien entendu sans vous avertir le virus.

 

Les grands virus de l’informatique

Certains virus informatique sont tristement célèbres par leur pouvoir de destruction.

  • I love you

Le virus i love you a crée la panique sur le réseau internet au début des années 2000. Entreprises, associations, instituions gouvernementales et des milliers de serveurs ont été impactés. Son objectif était de détruire les données inscrites sur les disqes durs. Encore une fois, c’est par le biais de la messagerie internet que i love you a reussi à  se propager. Bien plus dangereux que Melissa, i love you était exclusivement programmé  pour détruire des fichiers d’un système windows.

  • Blaster

Blaster n’était pas un virus informatique mais un ver. L’attaque s’est passé directement sur internet sans utiliser de mail, ni de programme spéciale mais à finalement échoué après avoir infecté « seulement » 40000 milles machines.. C’est en exploitant une faille de windows xp  que Blaster a vu le jour. Pour s’en  protéger, il suffit d’appliquer le correctif microsoft et fermer le port 135.

  • Peyta

Peyta est un ransomware qui crypte les fichiers d’un pc. Pour le supprimer, une rançon devait  être versée sur Bitcoin. Beaucoup d’entreprises en Ukraine notamment et en Europe ont subi la loi de Peyta. Banques, administrations, transport public ont subi alors de grosses perturbations de fonctionnement. En France, l’entreprise Saint-Gobain ou encore le publicitaire WPP en Angleterre ont été également touché.

Encore une fois c’est par l’intermédiaire de pièces jointes sur messagerie que le virus Peyta s’est propagé.

histoire-des virus-informatique

Altospam pour la sécurité informatique

Altospam et son anti-spam lotus propose aux entreprises de maximiser leur sécurité informatique. Avec cette solution livré clef en main, la messagerie de votre entreprise est bunkerisé contre les virus. Aucune installation n’est requise sur votre serveur mails. Altospam s’adapte à votre environnement informatique.

Vos mails avant d’être acheminés vers votre messagerie transitent vers les serveurs et filtres Altospam. Nos filtres sont actualisés en temps réel  pour scanner en profondeur l’écriture et le code de vos mails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *